Flammèches (fr)

Rencontres
Flammèches ©2015 60×81 cm

Voici ce que Nicolas a partagé pour “Flammèches !” :

“Je me cale sur l’énergie du tableau… Ce qui m’attire en premier c’est le paysage et comme souvent sur tes tableaux je me sens attiré, aspiré  vers l’avant…

Le voyage :

Je me retrouve dans une vallée, un endroit caché, un havre de paix, un abri, pur, avec une nature harmonieuse… C’est presque étrange car il n’y a pas de le moindre facteur de déséquilibre… D’ailleurs on est plutôt dans une autre dimension, une autre vibration, irréelle, imaginaire pour nous au sens où une telle harmonie n’existe pas dans le monde matériel. Dans la matière, il y a toujours des facteurs de déséquilibres : on a besoin de stimuli forts pour faire bouger les choses… Maintenant, je me focalise sur l’énergie des personnages : elle ressemble beaucoup à celle de lutins, une énergie de jeu, de joie, de spontanéité, de découverte, pure ; très vive, une énergie de vie.  Tout cela dans un monde très statique !

Messages, fonctions :

Le tableau nous présente un endroit très stable, très équilibré, où l’homme s’ennuierait très vite, mais les personnages ont la spontanéité en eux, ils n’ont pas besoin d’être stimuler par l’extérieur ! Ils sont dans l’énergie de vie ! Cela nous rappelle à nous humains sur-stimuler par notre environnement et très souvent en réaction par rapport au monde extérieur, que notre essence est en nous !

La fonction principale du tableau est de se connecter aux personnages : ce sont des flammes de vie pures. Ils donnent de la joie, de l’espoir, l’envie de découverte, casse l’ennui, la routine ! Retrouver la joie, la spontanéité,  faire les choses sans raison, pour jouer, sans condition !  Idéal pour les gens déprimés, ceux qui s’imposent trop de responsabilités, ceux qui perdent le goût de la vie, traversent des moments difficiles.

Ces personnages ont beaucoup de compassion, de bienveillance : ils s’adaptent à l’énergie de celui qui se connecte, ralentissent la leur au besoin, prennent le temps, soutiennent, entourent, et, quand ils sentent la personne réconfortée, ils font monter à nouveau leur énergie pour faire naître la joie, un élan de bien être, de fraîcheur. Ils relancent la pulsion, la vibration de vie. C’est progressif : se rétablir nécessite de revenir  régulièrement sur le tableau…

Les personnages nous rappellent que la joie, la vie, doivent être dissociée des conditions de vie. On n’a pas besoin d’attendre que des conditions extérieures soient réunies, que le monde ait changé autour de nous, pour être heureux ! On peut être heureux dans l’énergie de vie indépendamment de l’extérieur, et c’est à nous de rayonner cette énergie, maintenant, tout de suite, sans peur des jugements, du sérieux, des conventions !

Ce tableau est un pont vibratoire  qui permet la connexion de ces êtres avec les humains qui le souhaitent ; ils sont porteurs de la flamme de vie et pour eux, c’est essentiel d’entretenir cette flamme que tous les êtres du monde possèdent en eux !  Et c’est le fait de prendre conscience de cette flamme en soi, de la ressentir, qui donne alors sens à notre vie ; amener sa vibration unique à la Vie !

Remarque : 

Si vous le souhaitez, demandez à un personnage de venir vous accompagner librement un temps dans notre monde pour nourrir la flamme en vous ! ”

 


Merci Nicolas pour ton partage,

Et vous ? Quels sont vos ressentis ?

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s